Quand il s’agit d’agir pour la planète au niveau individuel, pas évident de savoir par où commencer. Heureusement, on peut se faire aider par tout un tas d’application pour se mesurer et réduire notre empreinte carbone.

Par où on commence ?

On se lève un matin, et on se dit qu’il faut se prendre en main. Que la planète a besoin de nous et qu’il faut faire plus. Où plutôt que l’on fasse moins. Moins polluer, moins émettre, mieux consommer. Mais d’où je pars, quel est mon impact carbone et qu’est ce que je peux faire ? Pas facile de faire un exercice précis seul de son côté.

empreinte d'un français moyen

En fait on est pas si seul. Beaucoup d’applications ont développé des outils pour se mesurer et nous prodiguer des conseils pour réduire notre impact. On vous propose ici une liste d’application (non exhaustive) qui peuvent vous aider à faire du bien à la planète. On vous les classe par périmètre et on vous explique succinctement ce qu’ elles proposent.

Les applications globales

On vous mentionne déjà  4 gestes pour réduire votre impact dans un autre article. Mais voici des applications pour vous aider sur plus d’aspect.

  • Dunia: L’application se base sur une analyse de vos transactions et les classe parmi 100 catégories. A travers sa base de donnée, l’algorithme de Dunia traduit chaque € dépensé en CO2eq. Elle permet ainsi de vous mesurer et de voir vos progrès et de vous lancer des challenges.
  • Greenly: L’application se base aussi sur l’analyse des dépenses, mais elle te propose des alternatives plus responsables à tes achats. Elle propose aussi des challenges, mais elle devrait bientôt également proposer un système de cashback. A dépenser pour la transition énergétique ?
  • WAG- We act for good: Développée par le WWF, cette appli propose des défis mais aussi des actus et des conseils sur beaucoup de thèmes. Petit plus, elle propose une carte des lieux engagés autour de nous.
  • Carbo: Ici, deux choix: on évalue sommairement en rentrant manuellement son impact, soit par l’analyse des transactions. L’appli propose alors un mapping des dépenses en CO2eq et des comparaisons. Elle propose également de soutenir des projets écologiques près de chez soi.

La mode plus verte

  • GoodOnYou: Good on You, c’est finalement un ranking et des informations de plus de 2000 marques de vêtement sur 3 axes d’impact: les conditions de travail, l’environnement et le bien-être animal. Mais attention, les “efforts” sont récompensés, ça peut fausser la note finale.
  • ClearFashion: Ici, on scanne les vêtements et on obtient son score selon 4 thématiques: Humain , santé, environnement et animaux. L’application indépendante recense plus de 450 marques. Et certaines marques affiche le score directement sur leur site de ventes.
  • GEEV: Celle-ci n’est plus forcement à présenter et ne concerne pas que les vêtements. L’application GEEV permet de donner ses affaires à d’autres particuliers. A la manière d’un “BonCoin” mais gratuit.

Internet, surfer sur un web plus vert

On vous parle déjà de comment tendre vers la sobriété du numérique dans cet article. Mais voici des applications qui peuvent vous aider.

  • CarbonAnalyser: Développé par  TheShiftProject, c’est un plug-in au navigateur plus qu’une appli. Cela permet, en fonction du navigateur, de connaître son impact en demande énergétique et émissions GES pendant notre navigation internet.
  • Ecosia: Là, c’est un moteur de recherche. Celui-ci s’engage à planter des arbres aux endroits qui en ont le plus besoin avec les revenus générés par votre recherche. De quoi nous donner bonne conscience. On oublie pas cependant que le mieux reste de ne pas consommer.
  • CleanFox: Le module permet d’alléger sa boite email en supprimant les “newsletters” de manière simple sur l’ensemble de la boite email. Toutes données numériques stockées dans les boîtes emails pèsent quelque part dans la consommation des datacenters.

Pour la messagerie, pensez à aller voir l’article précédent si ce n’est pas déjà fait, via ce lien.

Manger avec plus d’impact

  • Karbon: A la façon d’un Yuka, l’application vous permet de scanner vos articles. Mais ici pas de score nutrition, mais un score empreinte carbone de vos achats alimentaires. En corrélation avec la database de l’ADEME, l’application prend en compte en tas de paramètres, pour établir le score.
  • TooGoodtoGo: L’application se pose en solution au gaspillage alimentaire. Elle propose l’identification des invendus de ses partenaires et la revente à (tout) petit prix aux utilisateurs. Avec plus de 26000 partenaires, cela représente un bon potentiel de repas “sauvés”.

De manière générale, on parle plus en détail de l’alimentation dans un autre article à voir ici.

Des conseils en pagaille

  • Eco Life Hack: Après vous avoir aidé à évaluer votre empreinte carbone, l’application vous propose tout un tas de conseil pour la réduire. L’application va plus loin en vous proposant des astuces afin de réduire les contraintes qui s’associent parfois au mode de vie plus vert. Et pleins d’évènements.

Smart app pour Smartphone

On passe tous beaucoup de temps sur notre téléphone et on se rend pas toujours compte de notre empreinte carbone associée (voir cet article). Les opérateurs ont développé des applications d’analyse pour nous en faire prendre conscience: Mon Empreinte smartphone (Bouygues) & Mobile CarbonAnalyser (Orange)

Mobilisé pour la mobilité

Au niveau de la mobilité, la plus grosse part de notre empreinte carbone (voir cet article), il n’y aura jamais mieux que la marche ou le vélo (non-électrique). Pour les grands déplacements, il faut voir pour le train (on vous en parle déjà ici), mais c’est pas toujours possible. Du coup, voici 2 propositions pour les déplacements en voiture. Une pour les déplacements professionnels : Marcel. L’autre pour les déplacements personnels qui n’est souvent plus à présenter: BlaBlaCar

A vous d’agir!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.