En plus de l’impact environnemental des e-mails que vous recevez à longueur de journée, un trouble psychologique a été étudié depuis les années 1980. Venez découvrir comment réduire facilement l’impact de votre messagerie électronique.

Temps de lecture : 3 minutes

Tags :  #MessagerieElectronique #Technostress #Nettoyage #EmpreinteCarbone #Planète #CleanFox

E-mail et messagerie électronique

Dans son Guide pratique « La face cachée du numérique », l’ADEME nous renseigne sur l’itinéraire d’un e-mail.

Cette règle s’applique pour un email transmis à un ami à l’autre bout de la terre comme pour celui qu’on transmet à son collègue de bureau.

En apparence anodin (un email standard génère environ 4g de CO2), la messagerie électronique présente un réel enjeu pour la transition énergétique notamment du fait de son échelle :  en 2021, on compte environ 5,7 milliards de comptes de messagerie actifs et 306,4 millions d’e-mails reçus et envoyés par an dans le monde.

L’impact de l’envoi d’un e-mail est influencé par trois facteurs :

  • Le poids des pièces jointes
  • Le temps de stockage sur un serveur
  • Le nombre de destinataires.

Le technostress : quand le poids du numérique pèse sur les épaules !

angry1.jpg

L’impact des e-mails ne se fait pas uniquement à un niveau environnemental ! Un trouble psychologique a été étudié depuis les années 1980 : le technostress. Il rend compte de la sensation ressentie par l’utilisateur des outils connectés qui n’arrivent pas à gérer le flux d’information provoqué par ceux-ci. Des chercheurs de l’université de Carleton ont estimé que nous passions 33% de notre temps de travail à traiter notre messagerie électronique. Ils ajoutent que dans 30% des cas, ces e-mails ne sont ni urgents, ni importants.

A l’heure où le télétravail s’est renforcé, prendre conscience des impacts environnementaux comme sociaux de l’utilisation de notre messagerie électronique nous paraît fort à propos.

Comment réduire facilement l’impact de sa messagerie électronique ?

Nettoyer sa boîte mail : «Personne ne devrait s'en priver» - Le Parisien

L’ADEME préconise plusieurs gestes simples :

  • Réduisez la taille de ses e-mails
  • Ciblez les destinataires,
  • Évitez de transmettre des pièces jointes et supprimez les pièces jointes d’un message auquel vous répondez.
  • Si vous ne pouvez pas transmettre vos fichiers autrement (lien URL par exemple), optimisez la taille de ces fichiers (fichiers compressés, images et PDF basse définition…).
  • Si vous voulez placer un logo dans la signature, transformez le texte et le logo en une seule image basse définition.
  • Nettoyez régulièrement votre boîte mail (10, 20, 30 e-mails par jour) et désinscrivez vous des listes de diffusion qui ne vous intéressent plus.

Pour ce dernier point, Cleanfox propose un site et une application gratuite pour rapidement faire le tri dans votre boîte mail (supprimer vos anciens e-mails inutiles, vous désabonner des newsletters que vous ne lisez jamais) et ainsi réduire facilement votre empreinte carbone liée au numérique. https://bit.ly/2ZP5T8T

(Gain CO2e : plus de 5 kgCO2e par an)

A lire aussi :

A vos messageries et merci pour la planète 🌳🌏🐼!!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.