L’éco-conception permet de prendre en compte les impacts environnementaux des produits et services, et ceci sur tout leur cycle de vie. Cette démarche met en évidence certains effets largement sous-estimés et autres “faces cachées”.

L’éco-conception : pilier de l’économie circulaire

Le principe de l’éco-conception est de prendre en compte dès la conception des produits et services leurs impacts environnementaux, et ceci sur tout leur cycle de vie : de l’extraction de matières premières à la fin de vie, en passant par la fabrication et le transport.

En fonction des choix de conception effectués (type de matériaux, réparabilité des produits…) la gestion en fin de vie pourra alors être optimisée de sorte à limiter le plus possible les impacts sur l’environnement. Cette démarche est donc un pilier essentiel de l’économie circulaire.

 

Une mise en évidence des “faces cachées”

La logique de raisonnement sur tout le cycle de vie permet de mettre en évidence certains effets largement sous-estimés concernant le « poids carbone » et la « matière mobilisée » de nos biens d’équipement. Ainsi, dans son étude portant sur la “face cachée des objets” (2018) , l’ADEME montre que :

Par foyer, l’ensemble des équipements (meubles et électroménagers) présents dans la maison pèse en moyenne 2,5 tonnes = 1x Hippopotame

Pour fabriquer ces 2,5 tonnes d’équipements :

  • Il a fallu mobiliser 45 tonnes de matières premières soit 18 x Hippopotames
  • Le CO2 émis pendant tout le cycle de fabrication (poids carbone) = 6 tonnes CO2 soit 6x allers-retours Paris New-York

On parle également de “sac à dos écologique” (notion abordée lors d’un atelier de la Fresque du numérique à Audencia). Ainsi, dans une étude portant sur la “face cachée du numérique” (2019), l’ADEME révèle que pour fabriquer un ordinateur de 2 kg, 800 kg de ressources sont nécessaires (200 kg d’énergies fossiles et 600 kg de minéraux).

 

Sources :

 

Emmanuel Pion

2 réponses
  1. Daniel Scott EVANS
    Daniel Scott EVANS dit :

    “Ainsi, dans une étude portant sur la « face cachée du numérique » (2019), l’ADEME révèle que pour fabriquer un ordinateur de 2 kg, 800 kg de ressources sont nécessaires (200 kg d’énergies fossiles et 600 kg de minéraux).” – WOW !

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] est une approche multi-étapes (sur tout le cycle de vie) et également […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.