Les chercheurs en écologie se trouvent face a un paradoxe: Qu’est ce qui est bien et qu’est ce qui est nocif pour l’environnement?
Ces notions prennent différentes formes et ont plusieurs zones grises qui dépendent du point de vue et de l’angle d’étude.

Les éoliennes en mer sont souvent questionnés sur leurs impact sur la vie marine, qui est souvent un sujet complexe. Étudier cette complexité demande d’associer études de terrain et utilisation d’outils mathématiques pour l’étude des réseaux d’interactions. Cette association a donné naissance à l’« analyse des réseaux écologiques » un domaine de recherche en écologie.

La présence des éoliennes en mers pourrait servir de refuge pour les animaux aquatiques, puisque ces zones sont protégés de la pèche. De même les mats des éoliennes posées bien qu’avoir eu un impact lors de leurs placement, ont étés observés de servir comme base de développement d’une vie marine sur leurs partie immergée.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.