Connaître le processus de production des terres rares permet de mieux appréhender leurs impacts sur l’environnement et sur les populations.

Du processus de production …

Les terres rares sont présentes dans la croûte terrestre dans d’infimes proportions et mélangé à d’autres métaux plus abondant. Le processus de production de ces matières premières est donc long et compliqué. Mais en quoi consiste-t-il ?

Tout d’abord il faut extraire les minerais du sol, le plus souvent dans des mines à ciel ouvert. Une fois les roches récupérées, il est nécessaire de les enrichir. Cette étape permet d’augmenter le pourcentage de terres rares dans les minerais extraits. Elle est constituée de plusieurs broyages qui permettent d’obtenir d’abord une fine poudre puis une boue. Cette boue est ensuite mise dans des cuves. Des produits chimiques vont être ajoutées pour faire tomber les impuretés au fond de la cuve. Les morceaux contenant les terres rares vont pouvoir être récupérés. Ils vont ainsi subir un autre traitement chimique afin de les rendre pures à 90%.

La dernière étape permet de séparer les terres rares entre elles pour obtenir un niveau de pureté très élevée (proche de 100%). Cela nécessite d’utiliser différents produits chimiques en fonction des différentes terres rares. Ainsi le processus sera répété plusieurs fois avec des solvants différents pour récupérer les différentes terres rares présentes.

Ce procédé est très impactant pour l’environnement et les populations notamment dû à l’utilisation de nombreux produits chimiques, à de grande quantité d’eau et au rejet de déchets radioactifs.

… jusqu’aux différents impacts

L’installation d’une activité minière engendre la destruction de la végétation en surface et de la couche de terre végétale afin d’atteindre le minerai en profondeur. De plus pour une tonne d’oxydes de terres rares extraites, 1300 à 1600m3 de déchets d’excavation sont produits. Ces modifications du sol sont irréversibles, même une fois le site abandonné.

Beaucoup d’eau est utilisée lors de la production de terres rares. Il en faut par exemple 200m3 pour purifier 1 tonne de roches. Cette eau ressort de ce processus remplie de polluants et parfois comportant des quantités importantes d’éléments radioactifs. Par exemple dans la mine de Mountain Pass au Etat Unis, environ 2millions de litres d’eau polluées se sont déversés dans l’environnement. Cette eau contenait notamment des éléments radioactifs. Les eaux et les sols autour de la mine sont encore contaminés alors qu’elle a fermé dans les années 1990.

L’eau polluée souvent non traitée et rejetée dans la nature va ainsi contaminer les sols, les nappes phréatiques et les eaux autour des mines et ainsi provoquer des dégâts sur la faune et la flore. Les effets sont également visibles sur les populations locales comme par exemple à Baotou en Mongolie intérieure, l’un des plus grands sites chinois de production de terres rares, où les villages se vident. La pollution des cultures et des eaux  (solvant et radioactivités) entraînent notamment de nombreux cancers chez les habitants, rend malade le bétail et appauvrit les cultures.

Les conséquences en France

C’est à cause de ces effets négatifs sur l’environnement et les populations que les mines de France, des Etats Unis et plus largement de l’Occident ont fermé. Dans les années 1990, la Chine décide, elle, de sacrifier son environnement pour le développement de son économie. Mais en Occident cette pollution lointaine n’est que très peu relayée, et peu de personnes sont sensibilisées.

Serait-il donc intéressant  de rouvrir des mines en France afin de sensibiliser les consommateurs à la pollution générée par la production terres rares et ainsi inciter à la sobriété numérique et énergétique ? Est-on prêt à sacrifier certains espaces naturels pour modifier les consciences ?

 

Solenne Sans

Etudiante au sein du master spécialisé “Acteur pour la transition énergétique”

 

Sources :

Guide de la rédaction d’une étude d’opportunité économique et de marché pour la transformation au Quebec

Eco info CNRS

Frandroid

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.