Lecture : 2 min

L’hydrogène est le gaz le plus léger de l’univers. Savez-vous qu’il est environ 11 fois plus léger que l’air ?

Autrement dit, 11 m3 d’hydrogène ne pèse que 1 kg !

Aujourd’hui, 3 formes de stockage sont possibles.

le stockage à haute pression sous forme gazeuse

A 700 bars, on peut stocker 5 kg d’hydrogène dans un réservoir de 125 litres, soit une autonomie d’environ 500 km pour un véhicule de tourisme. Il s’agit de la solution adoptée par les constructeurs automobiles.

le stockage à très basse température sous forme liquide

L’hydrogène se liquéfie lorsqu’on le refroidit à une température inférieure de -252,87°C. À cette température, on peut stocker 5 kg d’hydrogène dans un réservoir de 75 litres.

Cette forme de stockage est aujourd’hui réservée à la propulsion spatiale. Le coût énergétique de la liquéfaction représente toutefois 35% de l’énergie contenu dans l’hydrogène.

le stockage à base d’hydrures sous forme solide

Le stockage de l’hydrogène sous forme solide est une technique mettant en jeu des mécanismes d’absorption ou d’adsorption de l’hydrogène par un matériau. Ce stockage, certes prometteur, ne permet pas un stockage massif dans le matériau : le rapport poids hydrogène/poids réservoir ne dépasse pas 3 %.

Damien Fiolleau

Source :

Airliquide

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.