La précarité énergétique est une urgence environnementale et sociale. Voici les évènements organisés pour la médiatiser.

 

On découvre un tissu de partenaires au niveau local, national, européen et mondial. Ceux-ci répondent à l’appel de l’ONU : Une énergie propre à un coût abordable : un enjeu mondial ? La précarité énergétique ayant peu, voire pas de place dans les débats politiques, un réseau s’est construit, animé par des événements médiatiques.

 

La Journée contre la précarité énergétique

Elle a eu lieu en 2021, le 10 novembre. Les 20 organismes qui seront cités dans cet article et le suivant en sont parties prenantes. En effet, ils sont tous impliqués dans la prévention de la précarité énergétique. Cette Journée est coordonnée par la Fondation Abbé Pierre. La fondation, à but on lucratif, est reconnue pour ses actions contre le mal-logement depuis de nombreuses années. Elle est membre du Comité de la Charte du Don en Confiance.

 

Le Trophée Stop Exclusion énergétique

Le Collectif Stop Exclusion énergétique, est constitué de 50 réseaux et organisations, publiques et privées. Il a travaillé à son “scénario pour sortir 1 million de personnes de la précarité énergétique”. Le trophée 2021 a été remis le 16 novembre dernier, mettant en lumière huit lauréats.

Ses trois membres fondateurs  :

Les compagnons bâtisseurs

L’association concentre bénévoles, salariés, volontaires, et habitants. Elle améliore l’habitat et le développement de réseaux d’entraide de proximité. Présente dans 9 régions, voici la carte interactive de son implantation Où les trouver ?.

Le réseau Eco-Habitat

Ce réseau est une structure au fonctionnement associatif et coopératif. Il agit pour l’amélioration thermique chez les particuliers. En plus de l’aide aux diagnostics, il accompagne à la recherche de solutions conformes techniques et/ou financières. Ses actions s’étendent au niveau européen.

Dorémi

Dorémi est une entreprise de l’économie sociale et solidaire.  Elle possède l’agrément entreprise solidaire d’utilité sociale. Ainsi, elle fédère dans son réseau 1250 artisans à fin 2021. Dorémi fait tomber une idée reçue “Plus une rénovation a d’étapes, moins la performance est atteinte.” Mais la difficulté majeure de rénover en peu d’étapes est le budget des travaux, insuffisants aidés : Rénovation énergétique : de nombreuses aides, peu connues.

Dorémi a également la particularité d’être issue de l’incubateur de l’institut négaWatt. Les projets soutenus ont pour thème la transition énergétique. Le groupe négaWatt se constitue donc de l’association et de l’institut du même nom. Depuis un vingtaine d’années, négaWatt travaille en faveur d’une transition énergétique réaliste et soutenable. L’association établit régulièrement un scénario de transition énergétique pour la France. Le dernier scénario négaWatt pour 2022/2050, édité en octobre 2021, propose en particulier une trajectoire 100% énergies renouvelables.

L’Initiative Rénovons !

Cette initiative est une vaste alliance de membres de la société civile engagés en faveur de l’efficacité énergétique. Il y a deux ans, l’alliance a réalisé le scénario Rénovons 2020 toutes les passoires énergétiques en France en 10 ans. On retrouve, à l’origine de l’initiative, la Fondation Abbé Pierre ainsi que :

Le Secours Catholique

Le Secours Catholique est une association type loi 1901. Il couvre la France avec 3700 équipes en 75 délégations. À l’international, l’association est membre de Caritas Internationalis présente dans le monde à travers ses 165 membres. Parmi ses nombreux champs d’action, le Secours Catholique agit pour faire reculer le mal-logement.

SOLIHA – Solidaires pour l’Habitat

SOLIHA  représente le 1er acteur associatif national de l’habitat privé à vocation sociale. Il œuvre à l’accès et au maintien dans l’habitat des personnes défavorisées, fragiles et vulnérables. Il coordonne un réseau de 145 associations en France métropolitaine et dans les outremers. Actives en Nouvelle-Calédonie et à Saint-Pierre-et-Miquelon de manière épisodique, un projet de création d’une structure en Polynésie Française est en cours. Enfin, SOLIHA agit en Outre-Mer pour faire face au déficit de logement décent et abordable et assurer un habitat pour tous.

Le CLER – Réseau pour la transition énergétique

Le CLER  tient son acronyme de son ancien nom : Comité de liaison pour les énergies renouvelables. Il promeut :

  • les énergies renouvelables
  • la maîtrise de l’énergie
  • la transition énergétique

Dans les faits, 300 structures se répartissent sur l’ensemble du territoire. L’association regroupe entreprises, associations, collectivités, ….

Le Réseau Action Climat

Ce Réseau rassemble les associations en lutte contre le dérèglement climatique. Il représente la France dans un réseau mondial et européen d’ONG. Il relie près de 1300 membres mondialement. Par ailleurs, on y découvre des associations membres : 25 nationales et 10 locales et régionales.

 

Ce sujet vous a interpelé ? Vous souhaitez vous engager ? Devenir propriétaire solidaire ? Participer par la voix du don ou vous informer/vous former ?

Voici les agendas des différentes structures :

 

Dans le prochain article, vous découvrirez les autres organismes engagés comme un fonds de dotation : Précarité énergétique : qui s’engage ?

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.