Les aides de l’Etat pour la rénovation énergétique ont pour but de soutenir les ménages plus modestes. Elles encouragent également les propriétaires bailleurs à la rénovation. Mais pourquoi 66% des Français ne connaissent-ils pas ces dispositifs ?

 

10 aides à la rénovation énergétique

10, c’est le nombre d’aides de l’état à la rénovation énergétique qui existent pour effectuer vos travaux. Vous trouverez les informations sur le plan de relance pour la rénovation énergétique, sur le site de l’agence nationale de l’habitat anah.fr. Les conditions pour en bénéficier sont expliquées, prêtez-bien attention aux subtilités d’éligibilité.

Par exemple, maprimerenov vous permet de financer des travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique. Le même dispositif existe pour les copropriétés. L’âge du logement est un critère. Le fait que les travaux doivent avoir été effectués par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement) aussi. Si vous aviez le moindre problème avec une entreprise, il vous permet également d’effectuer une déclaration en ligne sur le site.

Votre logement vous coûte-t ‘il trop cher en énergie ?

Le seuil de dépenses de 120€/m²/an peut être un bon indicateur pour entamer des travaux de rénovation énergétique. On parle ici de l’ensemble des consommations énergétiques : l’eau chaude, le chauffage et l’électricité.

Le risque d’arnaques

L’Etat est conscient que les risques d’arnaques se cachent derrière la rénovation énergétique. Pour protéger les consommateurs, l’Etat a édité la fiche Pratiques commerciales trompeuses dans le secteur de la rénovation énergétique des logements. Le démarchage téléphonique est la clé d’entrée privilégiée des arnaqueurs. Vous pouvez, grâce à Bloctel, faire opposition gratuitement au démarchage téléphonique pour une durée de 3 ans renouvelables. Typiquement, les offres d’isolation ou de chaudière à 1 € sont dans le collimateur des autorités.

Quelques points de vigilance, ne communiquez jamais vos informations fiscales, ne signez pas de document sans l’avoir entièrement lu. N’hésitez à recourir à votre droit de rétractation, il est de 14 jours après achat !

 

Des aides existantes mais peu connues

OpinionWay pour MonExpert Rénovation-Energie édite son baromètre annuel. Dans le 6e, paru en novembre 2020, 71% des sondés ne connaissaient pas les aides à la rénovation énergétique.

Cependant, pratiquement un 1 an plus tard, le pourcentage s’est à peine amélioré.  Seuls 34 % des sondés étaient en capacité de citer au-moins un dispositif d’aide.

 

Multiplicité des aides ? Risques d’arnaques ? Comment peut-on expliquer ces chiffres ?

 

L’ONPE apporte son éclairage dans sa déclaration :

La multiplicité des aides et des parcours d’accompagnement ne permet pas aux personnes les plus défavorisées de trouver les solutions techniques, administratives, sociales et financières les plus adaptées. De nombreux ménages sont désemparés face à la complexité des procédures et des dossiers à présenter aux structures d’aides ; la bonne compréhension des dispositifs et l’assurance d’un accès simplifié tant techniquement que financièrement doivent être assurés. Une fois cette étape franchie, ils doivent se fier à des entrepreneurs qui ne leur proposent pas toujours les travaux les plus ambitieux ou les plus appropriés à leur situation, à la typologie de leur logement et à la configuration de leur territoire.

C’est suite à ce constat qu’au 1er janvier 2022, le service public de la rénovation de l’habitat a lancé France Renov. Le but de ce service est de simplifier les démarches pour les projets de rénovation. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet, dans mon article Précarité énergétique : quelle situation en France et en Europe ?

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.