Les panneaux photovoltaïques qui sont compétitifs sur le marché, subissent plusieurs critiques concernant leur utilisation des métaux. Plusieurs questions se posent sur leur recyclabilité et sur l’énergie qu’ils consomment lors de leur fabrication. Est-ce vrai ?

Un peu d’infos

Selon l’ADEME, un panneau photovoltaique installé en France émet en moyenne 55 grammes de CO2 équivalent par kilowattheure produit (gCO2-éq/kWh). Ce nombre dépend de l’ensoleillement du site et le type des systèmes et la technologie des modules .Pour un panneau solaire, la partie qui consomme le plus d ‘energie dans son cycle de vie c’est l’ extraction et la purification du silicium .Si cette opération est menée à base de charbon, le bilan sera forcément plus mauvais. Pour améliorer le bilan carbone , l’enjeu porte avant tout sur la diminution de la consommation énergétique des techniques de purification du silicium. L’ADEME souligne que les industries de photovoltaique utilisent des produits chimique et du gaz pour la fabrication des cellules.

Des réserves insuffisantes

Le silicium présent répond -t- il à la nouvelle demande? Le silicium est le materiel principal pour la fabrication des panneaux photovoltaïques. Ce métal n’est pas géologiquement rare mais il a été classé par la commission européenne comme métal critique. Ainsi, les capacités de production suivent la demande et les prix des équipements continuent de baisser.  L’Ademe est également optimiste. Elle note que chaque technologie engendre des impacts très différents.

Un recyclage prévu

Selon l’ADEME, plus de 85% des matériaux constituants les panneaux photovoltaïques peuvent êtres recyclés et ce taux augmentera d’ici les années à venir.Le recyclage devra donc se faire à grande échelle. Les industriels se préparent pour le recyclage et la première usine de recyclage de PV ouvrira ces portes  au printemps dans le sud de la france.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.