Dans la stabilité du réseau électrique les industriels peuvent jouer un rôle face à l’intermittence des énergies vertes.

Une balance électrique vacillante.

Une difficulté majeur des scénarios 100% ENR sont qu’ils reposent en grande partie sur des énergies dites intermittentes (Eoliens, solaires…) et peu prévisible. Ces énergies mettent à mal le principe d’équilibre du réseau électrique, qui doit avoir en permanence une offre électrique égale à la demande. Les fortes variations de la demande (Hiver/Eté) posent alors d’autant plus problèmes lorsque l’on efface en partie les moyens pilotables de production d’énergie, notamment le nucléaire et les turbines à gaz (majoritairement fossile dans notre réseau).

Et si la solution provenait des industries?

L’offre n’étant plus en capacité de s’adapter, c’est alors du côté de la demande qu’il faut régir l’équilibre. C’est dans cette optique que le principe de capacité d’effacement a été développé. Les industries, représentant 20% de la consommation d’énergie, sont sollicité pour s’adapter et répondre au probléme “court-terme”. Baisser leur consommation en arrêtant des équipements pendant des pics de production et augmenter leur productions durant les creux. Mais il faut que cela soit avec une forte réactivité. Un autre principe d’effacement est que les entreprises se munissent elles même de moyens de production d’énergie en autonomie (solaire principalement) afin de ne pas solliciter le réseau.

La condition:

Il faut que l’entreprise présentes des puissances d’installations “pilotable” supérieure à 1MW. Pour les installations présentant moins de 1MW, il faut alors s’agréger avec d’autre système pour dépasser cette frontière. Si le moyen d’effacement présente un puissance supérieure à 40MW pilotable en moins de 5 secondes, il peut alors être qualifier pour le process “d’interruptibilité”.

C’est rémunéré…

Après un processus de sélection  Appel d’Offre Effacement (AOE), la rémunération (en croissance depuis 2018) est alors attractive avec un maximum de 60K€/MW

…et sa croit!

Avec un triplement (+96%) de volume sélection entre 2019 et 2021, l’opportunité attire des candidats. Et cette hausse de à permis au réseau de ce doté de 1500MW de flexibilité.

 

Source: https://energiesdev.fr/valorisation-flexibilite-effacement-electricite/

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.