L’hydrogène est un vecteur énergétique mis en avant actuellement pour la transition. On vous explique ici les principaux moyens de production et les couleurs qui lui sont associées.

Comme l’électricité et la chaleur, le dihydrogène H2 (hydrogène) n’est pas une énergie en soi. Il est plutôt un vecteur énergétique car il est produit au moyen d’une réaction chimique à partir d’une ressource primaire.

En plus de son existence à l’état naturel, deux types de ressources peuvent être transformées pour produire de l’hydrogène : l’eau et les hydrocarbures (charbon, le gaz ou le pétrole).

1 – Méthodes de production :

Il existe plusieurs méthodes pour produire de l’hydrogène. Voici les principales utilisées :

 – Le vaporeformage

Il s’agit de faire réagir du méthane contenu dans le gaz naturel avec avec de la vapeur d’eau à une température comprise entre 840 et 950°C , sous une pression (20-30 bar) et en présence d’un catalyseur (substance qui accélère  une réaction chimique). Les produits de cette réaction sont le dioxyde de carbone (CO2) et l’hydrogène.

 – L’électrolyse de l’eau

Le principe de l’électrolyse est le suivant : la molécule d’eau est cassée au moyen d’un courant électrique pour produire de l’oxygène et de l’hydrogène sous forme gazeuse.

 – La gazéification

Elle permet de produire, par combustion, un mélange de CO et d’H2 à partir de charbon ou de biomasse.

2- Les couleurs de l’hydrogène  :

Les couleurs associées à l’hydrogène sont celles utilisées par la presse, le monde socio-économique et certaines industries. Il en existe de nombreuses mais on vous parle des principales ici :

  • Vert: Il est produit par électrolyse de l’eau à partir d’électricité provenant uniquement d’énergie renouvelable.
  • Gris: Fabriqué par procédés thermochimiques à partir de sources fossiles (charbon ou gaz naturel).
  • Bleu: C’est le même que l’hydrogène gris, à la différence que le CO2 émis lors de la fabrication sera capté pour être réutilisé ou stocké.
  • Jaune: Il est fabriqué par électrolyse comme l’hydrogène vert mais l’électricité provient essentiellement de l’énergie nucléaire.

Pour conclure, la couleur associée à l’hydrogène est seulement la traduction de sa méthode de production dans son ensemble. Pour le monde académique, il n’existe pas de références à ces couleurs; l’hydrogène qu’il soit produit par électrolyse, gazéification ou vaporeformage avec un apport en énergies fossiles ou renouvelables, reste la seule et même molécule.

 

Sources :

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.