Pour se déconnecter du réseau et garder le même confort, il faut produire l’énergie nécessaire à toutes les activités quotidiennes: chauffage, eau chaude, lave-linge, lave-vaiselle, ordinateurs…et en regardant bien la facture annuelle, ca fait beaucoup de Kwh à générer

C’est possible de devenir autonome?

La réponse est oui… si vouz avez le budget! Quelles sont les économies que vous souhaitez faire ? Etes-vous prêt à changer vos habitudes de consommation pour faire plus d’économies ?

Ces questions nous permetterons de pouvoir dimensionner correctement le système à installer chez nous car le système photovoltaïque isolé n’est pas aussi simple à installer que le photovoltaïque connecté au réseau : des calculs précis sont nécessaires pour vous assurer un minimum de confort et rentabiliser par la même occasion votre installation.

C’est compliqué… Pourquoi?

Car le soleil n’est pas synchronisé avec nos besoins énergétiques. Les pics de nos consommation sont en hiver ( chauffage, eau chaude..) tandisque la luminosité nécessaire à produire de l’électricité est plus bas.

 

A l’inverse, durant l’été, nous avons le pic de production solaire tandis que notre consommation n’est pas tellement grande.

Comment agir?

Les postes les plus énergivores sont le chauffage et l’eau chaude. Donc, si on veut trouver une solution à ce problème, il faudra passer à un chauffage qui ne consomme pas d’électricité, une maison très bien isolée, et un nouveau système pour chauffer l’eau ( chauffe eau solaire thermodynamique). Ces postes eux seuls représentent plus de 75% des factures d’électricité. Si ces problématiques sont reglées , la production et le stockage de l’énergie sera plus facile pour les télephones , lave-linge…

Comment déterminer la puissance?

Pour choisir la puissance des panneaux solaires qu’il faut installer, il faut connaitre tout d’abord la capacité de stockage et pour faire ca il faut connaitre la consommation journalière en plein hiver. Comment le faire? C’est simple, il  suffit de prendre les factures de décembre et de janvier , additioner les consommations en Kwh et diviser le tout par 62. Un calcul simple et efficace en cas d’absece de compteurs.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.