Temps de lecture : moins de 2 minutes

Notre modèle économique actuel repose sur l’économie brune.

Mais savez-vous qu’il existe d’autres “couleurs” dans l’économie? Quelles sont les tendances ?

 

Ces dernières années, l’économie s’est couverte de couleurs et la presse s’est rapidement emparée de l’économie verte, en réponse à l’économie brune.

De ce choix binaire sont apparus aussi des couleurs alternatives : l’économie bleue et blanche.

Mais de quoi parle-ton finalement ?

Economie brune

Au jeu des couleurs, je voudrais … l’économie brune! (ou brown economy)

Mauvaise pioche : il s’agit de notre modèle actuel basé sur les énergies et ressources fossiles ne prenant pas en compte son impact sur l’environnement et le climat.

Economie verte

Alors je choisis logiquement l’économie verte (green economy).

Bonne idée, on respire, en parlant de décarbonation, énergies renouvelables, optimisation des ressources, économie circulaire…

Oui mais voilà les énergies vertes peuvent se révéler polluantes et la biodiversité peut être sous représentée. De plus, comment organise-t-on  la reconversion des travailleurs « bruns » ?

Economie bleue

Pas de problème, je vous propose d’explorer l’économie bleue (blue economy).

Au départ ce concept est né autour de la préservation des espèces marines et des océans.

Puis l’économiste belge Gunter Pauli l’a démocratisé en incluant la notion de circuit court et de réduction dans l’utilisation des ressources en plus de leur recyclage.

On a fait le tour ?

Economie blanche

Non, il nous manque l’économie blanche (white economy) ou « économie de l’évitement ».

Il s’agit de donner une valeur de marché à une non consommation.

Vous n’avez pas compris ?

Alors comme moi, lisez l’article ci-dessous, l’exemple pris dans le secteur de l’énergie va vous éclairer en quelques lignes.

Brigitte COLLIN

MS APTE (Acteur pour la Transition Energétique)

https://www.linkedin.com/in/brigittecollin/

 

Source : [Les mots de l’éco] L’économie en voit de toutes les couleurs (novethic.fr)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.